L'ESPOIR D'UNE SOLIDARITÉ VACCINALE INTERNATIONALE

José Manuel Barroso

José Manuel Barroso

Hier, José Manuel Barroso a publié une tribune invitant les gouvernements des pays développés à soutenir la solidarité vaccinale menée par COVAX

PARIS, IDF, FRANCE, February 19, 2021 /EINPresswire.com/ -- Hier, José Manuel Barroso a publié une tribune invitant les gouvernements des pays développés à soutenir la solidarité vaccinale menée par COVAX, le dispositif onusien destiné à assurer le partage équitable des vaccins anti-Covid. Le nouveau président du Conseil d'administration de Gavi (organisation internationale garantissant aux populations des pays pauvres un meilleur accès aux nouveaux vaccins) en appelle à la responsabilité des membres du G7, qui doivent se réunir aujourd'hui sous l'impulsion de Boris Johnson au sujet de la question vaccinale.

« Le G7 a l'occasion de démontrer son leadership mondial dans la pandémie COVID-19 en faisant du succès de l'installation internationale d'accès aux vaccins COVAX sa priorité absolue. », a déclaré l'ancien président de la commission européenne.

Dans le cadre de la pandémie mondiale due à la Covid-19, la découverte d'un vaccin est apparue comme une lueur d'espoir pour enrayer la crise sanitaire autant qu'économique à laquelle nous faisons face. Encore faut-il atteindre l'objectif de vacciner l'ensemble de la population mondiale dans un délai raisonnable. Objectif qui ne saurait être atteint sans le concours conjoint des dirigeants de ce monde.

« L’impact potentiel des vaccins dépend entièrement de la garantie d’un accès rapide, juste et équitable aux populations de tous les pays. Ainsi, plus que jamais, nous avons besoin d'une solidarité mondiale pour soutenir le […] COVAX » a ajouté José Manuel Barroso.

Green Finance, media de référence qui centralise les bonnes méthodologies et les bonnes pratiques en finance verte, ne peut qu'adhérer aux propos de l'ancien premier ministre du Portugal. Dans la tourmente de la crise due à la Covid-19, sa prise de position limpide apparaît comme la voix/voie de la raison. Malgré la pression auxquels ils sont soumis, les gouvernements des pays développés doivent abandonner le nationalisme vaccinal et élever leur raisonnement dans la résolution de cette crise sans précédent au niveau mondial.

« Garantir aux populations de tous les pays un accès rapide et équitable aux vaccins est non seulement moralement juste, mais constitue également le moyen le plus rapide de mettre fin à cette crise et de mettre nos économies sur la voie de la reprise ».

José Manuel Barroso appelle de ses vœux une solidarité vaccinale mondiale fondée à la fois sur la générosité et sur la raison scientifique. Une approche logique qui, nous l'espérons, sera partagée de concert par les pays membres du G7 !


Article Green Finance

Bruno Boggiani
Green-Finance
140201313 ext.
email us here

Data & News supplied by www.cloudquote.io
Stock quotes supplied by Barchart
Quotes delayed at least 20 minutes.
By accessing this page, you agree to the following
Privacy Policy and Terms and Conditions.